LES FRANGINES

LES FRANGINES

Jeudi 09 juillet 2020 • Scène : Pratgraussals • BILLETTERIE

Les Frangines, c’est l’histoire d’une rencontre entre deux jeunes filles : Anne et Jacinthe.

Le premier chapitre de leur histoire s’écrit dès l’enfance, les deux fillettes sont tout juste âgées de 11 ans mais partagent l’amour pour l’écriture, les grands poètes comme Baudelaire, Hugo, Nerval ou encore Aragon qu’elles récitent à l’unisson dans le train qui les mène tous les jours vers l’école. Nées de parents différents mais bercées par les mêmes mélodies, ces sœurs de cœur vivent leurs jeunes années sur les bandes sons de Maxime Le Forestier, Joe Dassin, Jean-Jacques Goldman… Ces influences artistiques, c’est ensemble qu’elles les exploreront, chacune munie de son carnet de bord. Leurs premiers écrits se répondent, se nourrissent, c’est alors assez naturellement qu’elles décident de les mettre en musique, plus tardivement alors qu’elles partagent de nouveaux bancs : ceux de la faculté de lettre.

Leurs carnets d’écolières rangés dans leurs housses de guitare, c’est un nouveau chapitre qu’elles composent à quatre mains et à deux voix. En quelques années, leurs influences ont mûri et accueilli des artistes de la nouvelle scène pop-folk comme Boulevard des Airs, Vianney, Passenger, Lumineers, Angus et Julia Stone…

Tout en conservant la légèreté de deux vagabondes de la vie, elles s’essayent à des concerts dans des bars, dans les rues des différents pays qu’elles s’en vont explorer régulièrement, sur les petites scènes de leur cité universitaire, une expérience qui s’inscrit naturellement dans leur goût des rencontres. Car sur la route, la fratrie s’agrandit à chaque nouvelle étape. Leurs « frangins », ce sont tous ces amis, ces passants entrevus qui comme le chantait Brassens « font paraître court le chemin », ces compagnons de voyages, leur premier public en somme. C’est le plébiscite de leur premier EP « vagabondes » par celui-ci en 2017, porté par une reprise du poème de Victor Hugo « Demain dès l’Aube », qui leur permet de faire la rencontre de leur producteur Sébastien Saussez, et d’écrire la suite de cette histoire au sein du label Jo&co (Claudio Capéo, Hoshi, Zaz,…).

En 2019, entourées de Pierre-Laurent Faure et Jérémy Poligné pour les arrangements et de Benedicte Schmitt pour la réalisation, Les Frangines donnent une nouvelle vie à ces carnets d’écolières et d’étudiantes. Auteures, compositrices et interprètes, c’est l’audace qu’elles choisissent comme fil rouge de ce premier Album. L’audace de suivre leurs passions bien sûr (« Si j’osais »), mais aussi l’audace de rencontrer, dans la musique comme dans la vie, les acteurs d’une Histoire commune qui s’écrit au pluriel. C’est notamment la thématique de « Donnez-moi », leur nouveau single et seule collaboration de leur Album. Pas des moindre puisque c’est Vianney, leur ami de longue date qui co-écrit et signe la mélodie de ce titre rayonnant. L’audace comme boussole de leurs voyages aussi, comme dans « Mon Bagage » ou encore « La Route ». C’est de cette façon que les Frangines envisagent la quête d’un bonheur à conjuguer au présent (« Emmène-la », « Être heureux », « Les Contes de Fées »)

Chacune des 14 histoires qui composent cet album est contée sur des mélodies tantôt folk, tantôt pop, comme pour raconter en substance l’alliance subtile de la mélancolie et de l’espoir.